vendredi 29 mai 2015

NOTRE VERRE A MOITIE PLEIN



Il y a quelques temps, je discutais avec un vieil ami.
Un sage ami.
Face à face apaisant. Étrange aussi.
Mais avec lui, il en est ainsi.

Je discutais donc.
De notre façon de voir le monde, et à quel point notre filtre de perception pouvait influencer notre quotidien.

Par exemple,

Si j'ai tendance à voir le verre à moitié vide, c’est-à-dire appréhender en premier, les difficultés, les mauvaises nouvelles, bref les choses négatives, il y a de fortes chances pour que je me sente mal, et que mon regard apprenne à capter avant tout, ce qui participe à rendre les jours qui viennent, pénibles... Et tel un engrenage, les émotions déplaisantes, comme la tristesse, la peur qui me traverseront, prendront une ampleur significative...

A l'inverse, si je porte une attention plus soutenue sur le bon, le bien et le beau, autrement dit le verre à moitié plein, il y a de fortes chances pour que cette même période se transforme positivement.
Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, à considérer que des événements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive puisque de chaque expérience, on apprend. Alors, dans les petits "riens" du quotidien, l'optimiste trouvera des motifs d'émerveillement, des raisons d'espérer. Il sait s'arrêter sur les émotions agréables qui le traversent et s'en nourrir.

Est ce que cela signifie, que l'optimiste ne voit pas les aspects négatifs? Bien sûr que non. Il les voit aussi. Lui aussi connaît peine et souffrance. Il n'oublie pas que le verre n'est qu'à moitié plein. Mais, il choisit de se concentrer sur ce qui est déjà dans le verre. Ce qui le comble, plutôt que ce qui lui manque. Il choisit de se sentir reconnaissant pour ce qui est déjà là. Dans l'ici et maintenant.
C'est un entrainement de l'esprit quotidien. Routinier. Jusqu'à devenir un art de vie.

Belle image, n'est ce pas, celle du verre à moitié plein!
Belle image, oui.

Et maintenant, cette  question: à quoi peut servir ce verre?

Si ce verre ne sert à rien. Si tu n'en fais rien..
Ne deviendra t'il pas un fardeau?
A quoi sert-il de porter un verre d'eau?


Choisir de voir le verre à moitié plein, c'est un peu se concentrer sur ce qui le remplit... Sur ce qui est reçu dans l'ici et maintenant.
Mais tu peux aussi choisir d'utiliser ce que tu as reçu. D'en faire quelque chose.
A quoi peut servir un verre d'eau?
N'existe-t'il pas des soifs à étancher ?

Ta soif, bien sûr.
Abreuves-toi de tout ce qui peut te combler, de ce que chaque jour t'offre d'opportunités de bonheur.
Profites de la vie! Savoures-la! Ne te contentes pas de la contempler, mais bois ce que tu as d'eau dans ton verre! Laisse ce qu'il y a de bon dans la vie t'habiter, te changer.

Jusqu'à ce que tu ressentes ce besoin d'offrir ton verre aux autres.
De donner à boire.Partager.
Car la part que tu donnes, ne t'est en aucun cas retirée.
La part que tu donnes avec amour se multiplie.
Elle comble l'autre, et te comble par empathie .

Tu peux être heureux de ce que tu reçois de bon dans cette vie, ET tu peux être heureux de ce que tu donnes de bon dans cette vie.

C'est ce qu'on appelle un cercle vertueux.


Ce midi, j'ai levé mon regard. Un halo solaire éclairait le ciel parisien. Lumière superbe diffractée par des milliers de cristaux de glaces. A des kilomètres au dessus de ma tête.
J'ai pensé à tous ces êtres humains qui ont cette chance de vivre, de pouvoir contempler ce phénomène, juste là... Au dessus de leur tête....
Pouvoir s'émerveiller d'un arc en ciel circulaire, tel le mouvement incessant de la Vie. Et en son centre, cet astre immobile, ce point de conscience éveillé.
Oui. Tout est là. En équilibre parfait.
A nous de savoir nous arrêter pour le contempler.
A nous de ressentir ce besoin formidable de le partager
Et reprendre tranquillement notre route.
Continuer.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More