lundi 26 janvier 2015

ÊTRE MERE



Je sais que parfois, il est difficile de se vivre comme une mère.
De remplir volontiers ses fonctions maternantes, d'écoute, de soutien, d'accompagnement
Je sais.
Je sais que pour certaines femmes, ce n'est pas évident d'emblée, qu'elles tâtonnent, reculent, ont envie de fuir...
C'est trop fort, trop dévorant, trop angoissant
Je sais.

Je sais que souvent, on se questionne sur nos gestes, nos paroles, nos actes de maman
Parce qu'il y a cette image idéalisée de la bonne mère que l'on voudrait être
Et la mère que l'on est en réalité.
Parce qu'il y a cette mère que l'on essaie d'être
Et celle qui nous est renvoyé par certaines critiques de nos enfants, nos parents, notre conjoint.
Oui, je sais...

A quel point c'est tyrannisant, chronophage, et explosif émotionnellement
A quel point c'est une souffrance débordante d'amour...
Et bien sûr, tout cela est normal...
Les nuits hachées, les crises de larmes, les tâches ingrates que personne ne remarque, les répétitions inlassables des règles, les limites à maintenir , l'attention constamment en vigilance, l'angoisse si intense, si ravageante dès que le wagon déraille....
Et nous nous étonnons d'être épuisées??? Vidées? Esseulées? De fondre en larmes ou d'aboyer dès que l'extérieur se permet une remarque??
Je sais.

C'est un rôle tellement important à vivre, à assumer.
Et pourtant, nous démarrons souvent avec si peu de bagages...
Je sais ces temps de doute, de deuil, d'abattement.
Comme la nostalgie d'une époque insouciante de rêveries et d'idéaux peut soudain vous saisir à la gorge et vous donner l'envie d'abandonner... 
Comme je le sais...

On se vit mère avec nos enfants. Souvent,en leur absence, on parle encore d'eux!. Et en dehors d'eux, on ne se voit plus tant ...

C'est cela, être mère.
C'est aimer à n'en plus finir.

Courage! Vous, maman.
On ne le dit pas assez, mais, oui, être mère c'est terrifiant.
Et si parfois, c'est trop.
Et bien, oui, sortez! Allez respirer, vous aérer.

Vous avez le droit de vous retrouver.
En dehors de vos enfants.



Illustration: Albert Anker, Jeune mère regardant son enfant endormi

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More