jeudi 4 septembre 2014

ASSEZ !




Intolérance. Critiques déguisées. Jugements gratuits.
Injures et véhémences. Fermeture d’esprit. Rigidité.
Égoïsme. Lâcheté. Indifférence.
Ces maux de l’humanité se faufilent partout…
Mais ne vous y trompez pas ! Ils sont inoffensifs, tant qu’on ne leur marche pas dessus.
Et même, dansez avec eux ! Ils donneront la délicieuse impression de se laisser guider, utiliser même par nos bonnes intentions.

Nous le savons tous, c’est mal.
Ça pique les cœurs, ça mord les âmes, ça blesse les êtres. Ça ne crée que conflits, discordes et haine.
Mais c’est tellement plus simple de  les utiliser, plutôt que de chercher d’autres alternatives...
C’est à portée de bras, facile d’accès.
Qu’on nous attaque et on sort l’artillerie lourde !
Nous tous! Moi compris...
Qu’on nous attaque et on ouvre les vannes, on laisse entrer la violence dans nos propos, dans nos gestes, dans nos vies.

Jusqu’à ce que la société ne soit plus qu’un échange dégoulinant de violence que l’on croit justifiée. 

Puisqu’on nous apprend qui sont les méchants, puisque l’opinion sait désigner les victimes, puisque la masse a besoin d’un avis fixé sur ce qui est bien et ce qui est mal.
Puisque nous, de toute façon, on se situe toujours du bon côté, le côté des gentils, le côté de ceux qui ont raison.
N’est ce pas ?
Qui avouera mal agir ? Qui reconnaitra ses erreurs ?

Jouons les petits soldats bien éduqués qui ont peur de sortir des rangs. Suivons le groupe les yeux fermés. Une étiquette sur tout le monde, dans les règles fixées.

Cherchons des responsables, des coupables et pointons les du doigt.
Noyons nos doutes dans des idées toutes faîtes.
Les "méchants riches" qui exploitent.
Les "méchants pauvres" qui agressent.
Perdons de vue les individualités pour désigner des groupes sans âme.  

Faites retentir les bombes. Faites exploser les chairs. Contre eux, contre tous, contre le monde. 

Et c'est ainsi que fonctionne l'humanité...

N’en n’avez-vous jamais assez ?
N’en n’avez-vous jamais assez…

Illustration: Bombe atomique

5 commentaires:

Re bonjour Ameline

Personnellement, ce monde me fait peur. Il me faut même penser que je suis un père égoïste : faire des enfants dans un monde comme celui-ce juste parce que je désire des enfants...

J'essaye de ne pas laisser les petits démons m’entraîner dans leurs pièges, ceux de la colère, la haine etc mais parfois, je craque, parfois, je cède et parfois donc, mes mots dépassent mes pensées, parfois je fais mal, parfois je suis méchant.... malheureusement, j'ai peur de comprendre
que tout cela fait parti de l'humain. C'est dans l'instinct primaire de l'être humain.... c'est malheureusement ma vision des choses.

Heureusement, l'intelligence qui a été offerte à certains à permis de développer des méthodes de réflexion (méditation, philosophie, psychologie) qui permettent à ce monde d'être meilleurs...

J'essaye d'enseigner la tolérance à mes enfants, leur enseigner le respect, toutes ces belles valeurs qui permettrait au monde de tourner plus rond mais en face d'eux, il y'a beaucoup (trop) d'adversité. Malheureusement, la violence et la colère est parfois la seule solution possible avec certaines personnes... (ne serait-ce finalement pas un mode de communication?)

Vision un peu noir... en espérant avoir tort....

Encore Cedric ;-)

Cédric,

C'est ça... c'est à l'extérieur de nous et c'est en nous.
C'est une potentialité qui est bien trop exprimée, bien trop justifiée... La loi du plus fort... Et le plus fort c'est le plus puissant, celui qui est sans pitié.
C'est le revers de notre sensibilité émotionnelle, la lucidité...
Et cette souffrance presqu'insupportable qui me prend aux tripes quelque fois, face au monde... J'apprends à la faire mienne. J'apprends à consentir. non pas consentir au monde tel qu'il est, mais consentir à ce que j'éprouve face au monde tel qu'il est.
J'apprends à ne plus lâcher prise face à cette réalité. Je l'accepte tel quel, mais je vais tout faire, pour y mettre un grain de sable et participer comme des milliers d'autres à son changement...

Tout ce que tu apprendras à tes enfants, va compter. Comme tu le dis, la colère et la haine, le monde le leur apprend sans problème.
moi aussi, je craque et je fais mal.
Nos pulsions destructrices sont réelles et elles ont été nourries par tant de violence dans les générations qui nous ont précédées. Nous portons tous un bien lourd fardeau.
Mais il faut commencer à faire pencher la bascule de l'autre côté, du côté de l'amour, de la générosité, de l'altruisme et de la compassion. Alors, oui, on est parfois aussi méchant, mais on peut travailler dessus et s'améliorer, et génération après génération, ça deviendra de moins en moins difficile et peut-être, qu'enfin, le respect du caractère sacré de la vie primera, sur la famine, la violence, la destruction et le profit...

Vision un peu rose... En espérant avoir raison...

PS: Je prépare un billet sur les émotions et un autre sur Einstein...
Si ça t'intéresse ;)

Prends soin de toi,




Et d'ailleurs, toi aussi, rien qu'avec ton blog, tu participes au changement. Ben oui, ça compte quand même ce qu'on écrit :)
Tu connais Manu Larcenet en BD? J'aime beaucoup: surtout "le retour à la terre" et "le combat ordinaire". "Blast", aussi est de toute beauté.

encore moi !!

en fait, des fois je me demande si j'ai créé mon blog pour moi ou pour les autres?!? l'ai je créé pour moi, pour m'aider? ou pour les autres, pour les aider.... egocentrisme/egoisme ou altruisme?
Comme tu peux le voir, je me pose trop de questions, c'est ce que l'on me reproche souvent... alors qu'il suffit juste de prendre le meilleur et jeter le reste...
Et concernant Manu, je suis un GRAND fan! Je viens juste de lire une de ces mini BD appelée "le sens de la vis". J'ai lu le premier tome du grand blast bien et je m'aperçois qu'il en est déjà au dernier! le tome 4! il me les faut tous! ;-) j'aime beaucoup la bande dessinée, étant jeune j'ai pris quelque cours, j'étais pas mauvais... je trouve que l'on peut exprimer beaucoup de chose dans le dessin... j'ai d'ailleurs un projet de petite BD (du genre de celle de Olivia DAGIMONT sur les crises d'angoisse)...

Re bye.... Ced

Ce qui t'aide, aidera les autres. Ce qui te permets d'avancer sur ton chemin, ouvre la voie à d'autres, car nous ne sommes jamais seuls. D'autres ont connus tes souffrances et d'autres en connaîtrons. Là où tu trouveras la paix, ouvrira l'espoir.
Je suis d'accord avec toi, Cédric, on peut exprimer tellement avec la bd! Vas-y! Fonce!
Je te lirais avec grand plaisir:)
Bon we, Cédric
Les journées sont si belles en ce moment...

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More