'ELARGIR SA BIENVEILLANCE

RALENTIS RESPIRE TOLÈRE EN TOI ACCUEILLE APPRENDS

NOTRE VERRE A MOITIE PLEIN

Je discutais donc. De notre façon de voir le monde, et à quel point notre filtre de perception pouvait influencer notre quotidien

ETRE MERE

Je sais que parfois, il est difficile de se vivre comme une mère. De remplir volontiers ses fonctions maternantes, d'écoute, de soutien, d'accompagnement... Je sais.

LIEN MERE-ENFANT

Lorsque l’on devient mère pour la première fois, nous sommes si fragiles, si pleines d’illusions et d’ignorance...

ASSEZ!

Intolérance. Critiques déguisées. Jugements gratuits. Injures et véhémences. Fermeture d’esprit. Rigidité. Égoïsme. Lâcheté. Indifférence.

mercredi 25 juin 2014

BATTEMENT




Il s'agit de ce temps que je vais prendre, juste avant le prochain billet.
Un temps pour autre chose...
Une pause.
Des vacances?
Notion bien relative avec trois oisillons...
Non.
Mon corps me donne des signes de fatigue que je dois écouter.
Ma tête a besoin de se concentrer sur mes examens qui approchent ( et oui, une psy est continuellement en formation...)
Mon coeur me dit de lâcher-prise.
Le temps d'un battement d'ailes.


Petite histoire:

Ma fille de 3 ans, sur mes genoux, a posé sa tête contre ma poitrine. Je lui caresse doucement les cheveux. Câlin du matin.
Soudain, elle redresse la tête, surprise.
- Maman! J'entends un bruit.
Je souris.
- Oui. C'est mon coeur. Tu entends ses battements.
Je lui prends sa petite main et la pose sur sa poitrine.
- Tu entends le tien?
Elle écoute. Puis sourit.
- Oui.
- Tu vois, avec ta main, tu peux entendre les battements de ton coeur. C'est un peu magique, non?
Elle hoche la tête. Concentrée.
- Mais maman..., s'étonne t'elle encore... Et son visage s'illumine d'un franc sourire. C'est le même!

Quelle joie pour elle! 
Elle vient de trouver un point commun. 
Un point commun entre nous.

Notre battement est le même.

Des êtres de lien. 
Voilà ce que nous sommes

Notre besoin?

Je reviendrai à la mi-juillet.
Hum... Début Aôut??

D'ici là, 
Belle envolée à vous, chers lecteurs! 
L'été est si doux.
Illustration: Francine Van Hove " Le cygne" détail. exposition 2011. 

mercredi 11 juin 2014

QUELLE MERE ?








Parler de parentalité, tout du moins de manière personnelle, implique de parler de soi bien-sûr, mais aussi de ses parents, et de ses enfants.

Je ne suis pas parfaite.

Mes parents n’ont pas été parfaits.

Mes enfants ne sont pas parfaits.

Vous imaginez bien alors, que l’éducation racontée ici sera loin d’être parfaite. 
Mais j’ai la prétention de croire que même les erreurs et surtout les erreurs, participent au changement, pour peu que l’on sache en tirer les bons enseignements.


Quelle mère suis-je ?


Une mère qui a compris que l’amour seul ne suffit pas.

Pour l’avoir personnellement vécue, je sais qu’on peut être des parents aimants, mais peu soutenants.

Or, le soutien est aussi important que l’amour.


Amour et Soutien, donc ?


L’amour est fondamental, mais il sera toujours teinté d’ambivalence, car l’enfant que nous élevons, va nous ramener à l’enfant que nous avons été et surtout, va nous demander des remises en question quotidiennes sur nous-même et sur nos conduites.


Avoir un enfant ne signifie pas que l’on possède un enfant, mais qu’il nous revient la responsabilité d’accompagner cet être en devenir dans ses apprentissages de vie.  Il s’agit aussi de l’aider à développer ses capacités individuelles et tout en tissant des liens affectifs riches, lui permettre de trouver sa place et de s’épanouir au sein de la société de demain.


Voilà pourquoi il est essentiel de lui faire une place dans notre vie. 
Une place importante. Mais pas toute la place non plus. 
Une place ouverte, afin que de lui-même il prenne son envol, fort  d’une enfance imparfaite, riche et heureuse.


Alors, comment faire ? Comment bien faire ?


Tout d’abord, en donnant l’exemple.

Je ne suis pas parfaite, vous n’êtes pas parfaits, mais on peut essayer de faire mieux. On peut essayer de repousser un peu plus les vieux préjugés, les rigidités éducatives traditionnelles. On peut essayer d’approcher d’une certaine idée de ce que peut être une éducation positive...


Je vous propose de partager avec vous mes propres valeurs éducatives.



  10 accords d’éducation positive :




  1. Accorde à ton enfant ton amour inconditionnel
  2. Accorde à ton enfant  ton soutien bienveillant   
  3. Accorde à ton enfant la sécurité et un équilibre de vie  
  4. Accorde à ton enfant de créer, développer et nourrir des liens   
  5. Accorde à ton enfant une transmission de valeurs     
  6. Accorde à ton enfant le droit de ne pas être un enfant idéal
  7. Accorde à ton enfant le droit à l’insouciance  
  8. Accorde à ton enfant le droit de s’exprimer  
  9. Accorde à ton enfant le droit de vivre ses propres expériences d’apprentissage  
  10. Accorde à ton enfant le droit de grandir
A retravailler...


 Illustration: Peintre russe Vladimir Volegov, Tout est là... Dans la douceur.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More